Liens d'accessibilité

"La solution à deux Etats" n'est pas la seule possible dans le conflit israélo-palestinien selon Trump


Donald Trump à la Maison Blanche, Washington, le 15 fevrier 2017.

Donald Trump à la Maison Blanche, Washington, le 15 fevrier 2017.

Le président des Etats-Unis Donald Trump, aux côtés du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a estimé mercredi que "la solution à deux Etats" pour régler le conflit israélo-palestinien n'était pas la seule voie possible pour la paix.

La Maison Blanche avait indiqué mardi soir que Washington n'insisterait plus sur ce principe de référence de la communauté internationale et qu'il ne dicterait plus les termes d'un éventuel accord de paix entre Israël et les Palestiniens. En réponse, M. Netanyahu a jugé que le nouveau président américain offrait "une occasion sans précédent" pour faire avancer la paix pour sortir du plus ancien conflit de la planète.

Par ailleurs, Donald Trump a loué mercredi les liens "indestructibles" entre les Etats-Unis et Israël, lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à la Maison Blanche.

"Avec cette visite, les Etats-Unis réaffirment une nouvelle fois nos liens indestructibles avec notre précieux allié, Israël", a déclaré M. Trump.

"Le partenariat entre nos deux pays bâti sur nos valeurs communes a fait progresser la cause de la liberté humaine, de la dignité et de la paix", a-t-il poursuivi.

"Nos deux pays continueront à grandir. Nous avons une longue histoire de coopération dans la lutte contre le terrorisme et la lutte contre ceux qui n'accordent pas de valeur à la vie humaine", a relevé M. Trump.

Le président des Etats-Unis Donald Trump, aux côtés du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a appelé mercredi l'Etat hébreu à "la retenue" sur la poursuite de la colonisation dans les Territoires palestiniens occupés.

Le chef du gouvernement israélien a répondu, lors d'une conférence de presse commune, que "la question des colonies n'était pas au coeur du conflit" avec les Palestiniens, auxquels il a réclamé la "reconnaissance de l'Etat juif" d'Israël. Le président Trump a de son côté exhorté les Palestiniens à se débarrasser de leur "haine" supposée à l'égard des Israéliens.

Selon le président américain, Israël est confronté à des défis "énormes en matière de sécurité, y compris la menace des ambitions nucléaires de l'Iran.

XS
SM
MD
LG