Liens d'accessibilité

La situation sécuritaire au Mali, toujours volatile, selon Ladsous


S'agissant du dialogue inter-malien, Hervé Ladsous a souligné que « les progrès sont pour l'heure assez modestes »

S'agissant du dialogue inter-malien, Hervé Ladsous a souligné que « les progrès sont pour l'heure assez modestes »

« Cette volatilité constitue une entrave au renforcement des droits humains, à la fourniture de l'aide humanitaire et à la promotion du développement du pays », selon le responsable onusien.

Pour Hervé Ladsous, la situation sécuritaire prévalant dans le nord du Mali reste « volatile ». C’est ce qu’il a confié au Conseil de sécurité de l'ONU lors d’un briefing sur la période allant de septembre à décembre 2014. Selon le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, qui est cité par le Centre d’actualités de l’ONU,« cette volatilité constitue une entrave au renforcement des droits humains, à la fourniture de l'aide humanitaire et à la promotion du développement du pays ».

M. Ladsous a également évoqué d'autres incidents et heurts violents qui ont fait des victimes ces derniers mois au Mali, déplorant le fait que des attaques aient ciblé des bases de la Mission des Nations Unies (MINUSMA) et de l'Opération barkhane, et que des engins explosifs improvisés soient utilisés contre les soldats de la paix et les civils.

S'agissant du dialogue inter-malien,M. Ladsous a souligné que « les progrès sont pour l'heure assez modestes ». Les parties maliennes prenant part aux pourparlers d'Alger vont se retrouver dans la capitale algérienne dans quelques semaines « afin d'apporter des amendements au document de paix qui leur a été soumis ».

M. Ladsous espère que l'accord de paix définitif prendra en compte « les causes profondes du conflit malien, y compris les conflits inter-ethniques et les questions économiques et sociales », en vue de forger une paix durable.

XS
SM
MD
LG