Liens d'accessibilité

La Russie réaffirme son soutien aux opérations militaires de Damas

  • VOA Afrique

Le président Vladimir Poutine et son porte-parole Dmitri Peskov, à New York, le 28 septembre 2015.

La Russie a réaffirmé mercredi son soutien aux opérations militaires de Damas, au lendemain d'une attaque chimique présumée en Syrie, imputée par les rebelles, la France et le Royaume-Uni au régime de Bachar al-Assad.

"La Russie et ses forces armées poursuivent leurs opérations de soutien aux opérations antiterroristes menées par l'armée de la République syrienne pour la libération du pays", a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Après une attaque ayant fait mardi au moins 72 morts, dont 20 enfants, et des dizaines de blessés à Khan Cheikhoun, dans le nord-ouest de la Syrie, le Conseil de sécurité de l'ONU doit se réunir d'urgence mercredi à New York.

Washington, Paris et Londres ont présenté un projet de résolution devant le Conseil de sécurité condamnant cette attaque et appelant à une enquête complète et rapide de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).

"La Russie présentera de manière étayée les données qui ont déjà été évoquées par notre ministère de la Défense", a affirmé M. Peskov.

Le ministère russe de la Défense a affirmé mercredi matin que l'aviation syrienne avait frappé "près de Khan Cheikhoun un grand entrepôt terroriste" qui abritait "un atelier de fabrication de bombes, avec des substances toxiques".

Le ministère n'a pas précisé si l'aviation syrienne avait eu connaissance du contenu de cet entrepôt avant de le cibler.

L'attaque a soulevé une vague d'indignation internationale, plusieurs pays occidentaux mettant en cause le régime de Bachar al-Assad, qui dément avoir utilisé "toute substance chimique ou toxique".

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG