Liens d'accessibilité

La Russie accuse J.P. Morgan de bloquer illégalement un virement bancaire


Dans un communiqué, le ministère russe des Affaires étrangères qualifie la décision de J.P. Morgan « d'absolument inacceptable, illégitime et absurde ».

La Russie a accusé la banque américaine J.P. Morgan de bloquer illégalement un virement de l'ambassade russe à Astana, capitale du Kazakhstan.

Dans un communiqué, le ministère russe des Affaires étrangères a lié la décision de J.P. Morgan aux sanctions imposées par les Etats-Unis à la Russie, suite à l’occupation et l'annexion de la péninsule de Crimée en Ukraine.

Le communiqué qualifie l'annexion de « réunification ». Quant à la décision de J.P. Morgan, elle est « absolument inacceptable, illégitime et absurde » poursuit la déclaration.

Les sanctions, qui avaient été annoncées par le président Barack Obama en février, ont reçu l’aval du Congrès mardi. Les parlementaires américains ont également approuvé des garanties de prêts au gouvernement de Kiev, d’une valeur d’1 milliard de dollars.
XS
SM
MD
LG