Liens d'accessibilité

La RCA rend hommage aux forces africaines


La présidente de la Transition centrafricaine Catherine Samba-Panza rend hommage aux troupes de l’Union Africaine, le 13 septembre 2014 au camp Mpoko de Bangui, RCA.

La présidente de la Transition centrafricaine Catherine Samba-Panza rend hommage aux troupes de l’Union Africaine, le 13 septembre 2014 au camp Mpoko de Bangui, RCA.

Avant l'entrée en fonction des Casques Bleus ce lundi 15 septembre, les autorités centrafricaines ont rendu hommage aux quelque 6000 hommes qui composent la MISCA, la force de l’Union Africaine en RCA.

C’est ce lundi que les Casques Bleus prennent fonction en RCA. Et samedi, les autorités centrafricaines ont rendu hommage aux quelque 6000 hommes qui composent la MISCA, la force de l’Union Africaine en RCA.

C’est au son de la musique militaire que les éléments de la MISCA ont reçu les honneurs des autorités centrafricaines. La présidente de la Transition, Catherine Samba-Panza a d’abord rappelé les conditions dans lesquelles la MISCA a été déployée en RCA il y a 9 mois.

Les soldats de la MISCA, le 13 septembre 2014.

Les soldats de la MISCA, le 13 septembre 2014.

A l’origine, la MISCA comptait autour de 7000 hommes. Mais entre temps elle a connu le retrait des 850 membres du contingent tchadien. Tous les intervenants lors de la cérémonie ont salué le rôle des forces africaines dans la réduction de la violence, à commencer par la présidente Catherine Samba-Panza.

Les quelque 6000 hommes de la MISCA vont composer à partir de ce lundi, l’ossature de la nouvelle force onusienne qui va se mettre en place progressivement sur plusieurs mois pour atteindre les 12000 hommes prévus.

Le commandant de la MISCA, le général camerounais Martin Toumenta, a été désigné pour diriger les Casques Bleus en RCA.

A l’issue de la cérémonie, les soldats congolais ce sont lancés dans une partie de chants et de danse improvisés.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG