Liens d'accessibilité

La prise en charge des victimes, une tâche complexe

  • Primo-Pascal Rudahigwa

Les victimes des violences sexuelles sont loin de recouvrer leurs droits, les bourreaux sont arrêtés et évadent par la suite des prisons congolaises. Pour d'autres cas, les victimes sont dans des milieux enclavés et n'ont pas accès à la justice. De Goma, un reportage de notre correspondant Primo-Pascal Rudahigwa.

L’une des grandes difficultés est la prise en charge des enfants issus des viols. « Il faut que l’enfant aille à l’école, il faut que cet enfant mange », a expliqué Mme Gagnere. Au plan médical, les soins sont tout aussi longs et ardus. Une victime de viol rencontrée par notre correspondant au centre d’accueil a dit avoir déjà subi dix interventions chirurgicales après avoir été violée par des hommes armées.

XS
SM
MD
LG