Liens d'accessibilité

La patate douce pour prévenir la diarrhée


Des enfants mangeant des patates douces enrichies (Photo HarvestPlus)

Des enfants mangeant des patates douces enrichies (Photo HarvestPlus)

La bêtacarotène qu'elle apporte érige une barrière contre les germes au niveau de l'intestin.

Bloquer la diarrhée en consommant une patate douce est une réalité, grâce à une variante enrichie avec de la vitamine A, surnommée OSP – en anglais « Orange Sweet Potato », ou patate douce orange.

Des scientifiques travaillant pour l'étude menée par l'organisation HarvestPlus au Mozambique ont montré que la patate douce enrichie aide à prévenir les risques de diarrhée chez l'enfant, car la bêtacarotène qu'elle apporte érige une barrière contre les germes au niveau de l'intestin.

Les chercheurs ont constaté que le risque de diarrhée, dans la semaine qui suivait la consommation de cette patate douce enrichie, diminuait de 40 à 50 pour cent.

« La diarrhée fait partie d’un cercle vicieux avec la malnutrition », explique M. Mourad Morsi, expert en nutrition à HarvestPlus. « La malnutrition peut amener à la diarrhée, et la diarrhée aggrave les conséquences de la malnutrition, puisque pendant la diarrhée, le corps perd beaucoup de minéraux, plus l’eau qui est essentielle justement au maintien de la bonne santé ». Par ailleurs, la diarrhée est l’une des principales causes de mortalité chez les jeunes enfants.

Certes, fait valoir M. Morsi, on peut théoriquement fournir des suppléments pour pallier aux carences en vitamines et minéraux. Mais cela coûte cher. Annuellement, certes « les capsules vont coûter moins cher. Ceci-dit, la différence fondamentale qu’il y a entre les capsules et les produits fortifiés tels que la patate douce orange, c’est qu’en fait les capsules, d’année en année, vous devez recommencer la même chose ». Ce qui nécessite des budgets annuels considérables, qui se répètent.

Par contre, en ce qui concerne la biofortification, l’investissement est déjà fait. Une fois que les nouvelles variétés de patate douces oranges sont disponibles, et intégrées aux marchés, les coûts diminuent, poursuit M. Morsi.

XS
SM
MD
LG