Liens d'accessibilité

​La paroisse de Begoua, lieu de refuge pour plus de 22.000 Centrafricains


Les enfants déplacés dans la paroisse de Begoua, près de Bangui, en République Centrafricaine, le 4 Avril 2014, photo Bagassi Koura, VOA.

Les enfants déplacés dans la paroisse de Begoua, près de Bangui, en République Centrafricaine, le 4 Avril 2014, photo Bagassi Koura, VOA.

Plus de 22,000 personnes déplacées vivent actuellement sur le site de la paroisse St Charles Lwanga de Begoua, une localité de la banlieue de Bangui.

Notre envoyé spécial en Centrafrique Bagassi Koura a rencontré le Père Ossibouyen Senganambi Anicet, le Curé de la paroisse St Charles Lwanga de Begoua, une localité de la banlieue de Bangui. Plus de 22,000 personnes déplacées vivent actuellement sur le site.

En effet, la paroisse St Charles Lwanga de la commune de Begoua ne désemplit pas depuis le 5 décembre 2013, date du coup d’Etat manqué contre la coalition Seleka alors au pouvoir.

L’incident avait été suivi par des tueries et de nombreuses exactions commises par les éléments de la Seleka.


Le Père Ossibouyen Senganambi Anicet, âgé de 37 ans, explique qu’en 5 jours, la paroisse a accueilli environ 8000 personnes.

Et suite a la démission en janvier dernier du président Michel Djotodia, les attaques et les exactions sur les populations civiles se sont multipliées.

La paroisse refusait du monde puisqu’on comptait, selon le père, plus de 22.000 déplacés.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG