Liens d'accessibilité

La NSA cherche à se doter d’un ordinateur quantique


La National Security Agency

La National Security Agency

L'Agence nationale de sécurité (NSA) serait sur le point de créer un « ordinateur quantique », une machine mythique capable de décrypter pratiquement tous les codes informatiques secrets les plus complexes.

Les ordinateurs quantiques qui peuvent effectuer un grand nombre de calculs simultanément sont des machines plus proches de la science-fiction que de la réalité, mais des documents inédits indiquent que la NSA redouble d’efforts pour construire un supercalculateur quantique suffisamment puissant pour décoder pratiquement tous les codes informatiques connus à nos jours.

Un tel ordinateur, beaucoup plus rapide que les meilleures machines actuelles, pourrait facilement déchiffrer les codes dont se servent actuellement dans le monde entier les institutions scientifiques et financières et les gouvernements afin de protéger leurs données.

L'informatique quantique est un phénomène physique qui n'est pas encore entièrement compris: certaines particules subatomiques peuvent exister simultanément dans deux états différents. Un ordinateur classique fonctionne avec des « bits » d'information binaires qui ne peuvent être que zéro, ou un; mais des bits quantiques peuvent être les deux à la fois.

En théorie, cette bizarrerie de la physique permettrait aux ordinateurs quantiques de contourner une grande partie des calculs mathématiques nécessaires pour décrypter les documents les plus complexes.

Des documents rendus publics par l'ancien contractuel de la NSA, Edward Snowden, aujourd’hui réfugié en Russie, montrent que l'agence de sécurité consacre près de 80 millions de dollars à un programme de recherche secret appelé « Penetrating Hard Targets » - en francais « Pénétrer les cibles difficiles ».

Le gouvernement américain n’est pas le seul à mener ce type d’expérience. L’Union européenne (UE) et la Suisse notamment, procèderaient à des recherches similaires.
XS
SM
MD
LG