Liens d'accessibilité

La nouvelle compagnie aérienne sénégalaise pourrait décoller plus tôt que prévu


L'Etat du Sénéga va se retirer progressivement au profit d'actionnaires privés et d'un partenaire stratégique.

L'Etat du Sénéga va se retirer progressivement au profit d'actionnaires privés et d'un partenaire stratégique.

Air Sénégal SA, dotée d'un capital initial de 40 milliards de francs CFA, est entièrement détenue par l'Etat du Sénégal.

Maïmouna Ndoye Seck, la ministre des transports aériens en est convaincue. La nouvelle compagnie aérienne sénégalaise pourrait décoller plus tôt que prévu. Un capital de 40 milliards de Francs CFA doit être mobilisé.

Toutefois, il y a des non-dits dans cette affaire. Les actionnaires souhaitent être davantage impliqués.

"Un quart des 40 milliards de Francs CFA ont été versé chez le notaire pour la constitution de la compagnie", a indiqué Maïmouna Ndoye Seck.

Le gouvernement veut qu'un avion de cette nouvelle compagnie inaugure les vols commerciaux de l'aéroport international Blaise Diagne (AIBD), en construction à 42 km de Dakar et dont le début des activités est prévu en 2017, avait par ailleurs annoncé vendredi la ministre, citée par plusieurs médias, dont l'Agence de presse sénégalaise.

Senegal Airlines cumule depuis 2011, année du début de ses activités, des pertes de 65 milliards de FCFA (99 millions d'euros), compte non tenu de l'exercice 2015, selon des chiffres officiels.

Senegal Airlines avait remplacé en 2009 Air Sénégal International qui était une propriété de l'Etat du Sénégal et du Royaume du Maroc.

XS
SM
MD
LG