Liens d'accessibilité

La nouvelle assemblée somalienne a prêté serment


Le nouveau parlement officiel sera composé de deux chambres, et la chambre basse a désigné lundi un nouveau président intérimaire de l'assemblée.

Le nouveau parlement officiel de la Somalie prêté serment ce lundi à Mogadiscio, la capitale, le pays cherchant à se doter d’un gouvernement stable et permanent.

La nouvelle assemblée sera composée d’une chambre basse de 275 membres et d’une chambre haute avec un nombre de députés ne dépassant pas 54. Mais pour l’instant, seulement 225 députés ont été choisis pour la chambre basse. Un chiffre néanmoins suffisant pour que l’assemblée puisse siéger pour la première fois.

Dans une interview avec la Voix de l’Amérique (VOA), le ministre de la Constitution et de la Réconciliation, Abdirahman Hosh Jibril, a annoncé que les nouveaux députés désigneront un nouveau président d’ici au début du mois de septembre. Ils ont élu lundi le général Muse Hassan président intérimaire de l’assemblée.

Ce qui signifie que la date butoir du 20 août fixée par les Nations unies (Onu) pour mettre fin à la transition qui dure depuis huit ans n’a pas été respectée. Néanmoins, dans un communiqué publié dimanche, les responsables onusiens et leurs partenaires internationaux se sont voulus résolument optimistes, déclarant que la Somalie dispose « d’une opportunité sans précédent pour une plus grande paix et stabilité ».

Le mois dernier, une Assemblée constituante de 825 membres a adopté une nouvelle constitution provisoire.

La Somalie a enduré vingt ans de chaos et de conflits depuis que les chefs de guerre ont renversé l’ancien président Mohamed Siad Barre en 1991.
XS
SM
MD
LG