Liens d'accessibilité

La NASA salue le survol de Pluton par New Horizons


Pluton (Photo NASA)

Pluton (Photo NASA)

Ce survol historique amène le 14 juillet la sonde New Horizons à seulement 12.500 km de la surface de la planète naine, au terme d'un périple de neuf ans.

La sonde New Horizons de l’agence spatiale américaine, la NASA, effectue ce mardi 14 juillet un survol historique de Pluton et de ses cinq lunes, à seulement 12.500 km de la surface de micro-planète.

New Horizons avait été lancé il y a neuf ans pour percer les secrets de Pluton. Des images déjà retransmises ont montré deux faces très différentes de la micro planète. Sur l'une on peut voir le long de l'équateur une série de taches sombres de 480 km de diamètre chacune, dont la superficie est équivalente à celle de l'État du Missouri et qui sont espacées régulièrement. De telles taches n'avaient jamais été observées, ce qui suscite le plus grand intérêt dans l'équipe scientifique de New Horizons, surtout en raison de la régularité remarquable de leur espacement et de leur taille.

« Chaque jour, nous découvrons un nouvel aspect de Pluton qui nous dévoile des choses qu’on ignorait. On observe des formes un peu folles, en noir et blanc. Nous n’avons aucune idée de ce qu’elles signifient. On voit beaucoup de choses circulaires, et on se demande si ce sont des cratères ou non » explique John Spencer de la NASA.

On sait déjà que Pluton, découverte en 1930, possède une atmosphère formée d'azote, des saisons, des caractéristiques géologiques distinctes et qu’elle est composée principalement de roches et de glace. La planète naine tourne autour du soleil en 247,7 ans. Avec un diamètre de 2 300 kilomètres, elle est plus petite que notre Lune et d'une masse 500 fois plus faible que celle de la Terre. Il reste à déterminer si elle possède un océan d'eau sous l'épaisse couche de glace, tout comme sa lune Charon, où encore une atmosphère.

Après Pluton, la sonde New Horizons poursuivra son périple pour se rapprocher d'autres objets de la ceinture de Kuiper, vaste amas de débris au-delà de l'orbite de Neptune, datant de la naissance du système solaire il y a 4,6 milliards d'années.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG