Liens d'accessibilité

La NASA prend le réchauffement climatique très au sérieux


Des fusées au Centre spatial Kennedy à Cape Canaveral, en Floride

Des fusées au Centre spatial Kennedy à Cape Canaveral, en Floride

L’agence spatiale américaine (NASA) prend le réchauffement climatique très au sérieux. Elle a déjà commencé à ériger des murs près de certaines de ses installations, pour les protéger contre la montée des océans.

Il faut dire que le Centre spatial Kennedy en Floride est situé en lisière de l’Atlantique, et que le site souffre déjà de l’érosion et des ouragans qui pénalisent régulièrement la région.

D’autres installations de la NASA ont été érigées près du Golfe du Mexique et de la côte du Pacifique. Mais pourquoi s’obstiner si près des plages ? Parce que, explique l’agence spatiale américaine, si jamais un décollage rate, mieux vaut pour les astronautes tout comme les fusées, pouvoir s’échouer en mer.

Il n’y a pas que la NASA à s’inquiéter, ici aux Etats-Unis. Le vieux quartier de Boston, les parcs nationaux à Hawaii, ou encore l’Ile de la Liberté dans le port de New York risquent également de pâtir de la montée des océans.
XS
SM
MD
LG