Liens d'accessibilité

La montée des océans : menace grandissante de nombre de bases militaires aux Etats-Unis


Le secrétaire d’Etat américain à la Défense, Ashton Carter, avec le Major de la Marine Quint Harris (dos), au Camp Pendleton, à Red Beach, en Californie, le jeudi 27 août 2015.

Le secrétaire d’Etat américain à la Défense, Ashton Carter, avec le Major de la Marine Quint Harris (dos), au Camp Pendleton, à Red Beach, en Californie, le jeudi 27 août 2015.

Le réchauffement climatique qui intensifie l'ampleur des ouragans et des inondations côtières menacera de plus en plus des bases militaires sur la côte est des Etats-Unis et dans le Golfe du Mexique.

Les experts de l'ONG "Union of Concerned Scientists" (UCS) ont analysé 18 installations militaires représentatives de plus de 120 bases côtières dans l'ensemble du pays pour évaluer l'impact du changement climatique sur leur fonctionnement au cours des prochaines décennies.

"D'ici 2050, la plupart de ces bases verront plus que décupler le nombre d'inondations par rapport à aujourd'hui", conclut Kristy Dahl, une scientifique de l'UCS et co-auteur de ce rapport intitulé: "les militaires américains sur la ligne de front de la montée des océans".

Avec une montée plus rapide des océans dans la seconde moitié du 21e siècle, les inondations résultant des marées pourraient être quasi quotidiennes pour certaines de ces bases, rendant des terrains inutilisables pour l'entraînement des troupes et la conduite d'essais de matériels.

Quatre des bases étudiées, dont la station aéronavale à Key West en Floride et le centre de recrutement du Corps des Marine en Caroline du Sud, pourraient perdre de 75 à 95% de leur terrain d'ici la fin du siècle, selon les projections de ces chercheurs.

Le rapport souligne que le Pentagone reconnaît déjà la sérieuse menace que représente le réchauffement climatique pour les installations militaires et insiste sur la nécessité de consacrer davantage de ressources et de mettre en place plus de systèmes de surveillance pour s'y préparer.

Mais en juin, la commission des attributions budgétaires de la Chambre des représentants à majorité républicaine a adopté un amendement qui bloque les fonds du Pentagone destinés à la mise en œuvre de sa stratégie d'adaptation au changement climatique, pointe le rapport.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG