Liens d'accessibilité

La montée de l’insécurité inquiète à Bukavu


Les soeurs religieuses de Bukavu et la population affligés après l'assasinat de soeur Clara, à Bukavu, RDC, le 30 novembre 2016. (VOA/Ernest Muhero)

Les soeurs religieuses de Bukavu et la population affligés après l'assasinat de soeur Clara, à Bukavu, RDC, le 30 novembre 2016. (VOA/Ernest Muhero)

La révérende sœur Clara Kahambo, de la congrégation des sœurs Franciscaines de Christ-roi, est morte le 29 novembre après avoir été poignardée par des inconnus.

La religieuse Clara Kahambo a été tuée dans son bureau à la paroisse catholique Mater Dei de Muhungu en Commune d’Ibanda.

Cette nouvelle a bouleversé l’opinion et révolté les habitants de Muhungu.

La sœur Clara était originaire du Nord-Kivu. Elle était en charge du centre "Madeleine" qui s’occupe de l’alphabétisation des adultes.

Selon les témoins, des hommes en tenues civiles, munis d’armes blanches se sont fait passer pour des visiteurs de Clara avant de s’en prendre à elle en exigeant de l’argent.

La population en colère s’est lancée à la recherche de ces malfrats et a attrapé une personne accusée du meurtre. L'individu a avoué avoir participé au meurtre après avoir été passée à tabac par la population en colère.

Dans la soirée, des hommes armés ont aussi attaqué un couple dans la commune de Kadutu à l’endroit appelé "ancien coopera". Ces hommes ont blessé par balles Mundjo Besana et son épouse, qui ont été aussitôt acheminés dans une formation médicale de la place pour des soins.

Mundjo Besana est un sportif bien connu de Bukavu. Il s'occupe du commerce de transfert d’argent via les réseaux téléphoniques.

La veille, c’est un corps sans vie qui a retrouvé à la brasserie en commune de Bagira.

Cette montée de criminalité inquiète et les habitants appellent à la responsabilité des autorités.

Ernest Muhero, correspondant à Bukavu

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG