Liens d'accessibilité

La majorité des principales banques de la zone euro se portent mieux


UBS, l'une des grandes banques européennes (AFP)

UBS, l'une des grandes banques européennes (AFP)

En fin de compte, seulement treize banques devront renforcer leurs fonds propres, à hauteur de 9,47 milliards d’euros.

Les tests bancaires conduits sous l'égide de la Banque centrale européenne (BCE) ont montré que la majorité des principales banques de la zone euro se portent mieux. Mais ils ont également fait apparaître des besoins de recapitalisation pour certaines.

Sur les 130 banques examinées par la BCE et l’Autorité bancaire européenne (ABE), 25 ont échoué aux tests de résistance bancaire.

Mais ces tests reposent sur la situation des banques au 31 décembre 2013. Depuis, un certain nombre d’entre elles ont procédé à des recapitalisations. En fin de compte, seulement treize banques devront renforcer leurs fonds propres, à hauteur de 9,47 milliards d’euros.

Néanmoins, des inquiétudes persistent, selon la BCE. Elle a notamment relevé l'encours des créances douteuses de 136 milliards d'euros et fait apparaître 47,5 milliards d'euros de pertes supplémentaires liées à la surévaluation de certains actifs dans les bilans.

Or, la politique d'injection de liquidités de la BCE pour relancer le crédit et promouvoir la croissance ne fonctionnera pas si les banques sont trop mal capitalisées pour prêter. Les banques dont les ratios auront le plus souffert des ajustements imposés par la BCE verront leur capacité à prêter ou à payer des dividendes réduite.

XS
SM
MD
LG