Liens d'accessibilité

La Lune serait bien née d'une collision entre la Terre et un corps céleste


 La Lune serait née de la Terre

La Lune serait née de la Terre

La Lune serait bel et bien née d'une collision entre la Terre et un corps céleste de la taille d’une planète, il y a environ 4,5 milliards d'années.

Selon les média, c’est ce qu’indique de nouveaux travaux publiés jeudi dans la revue américaine Science. L’étude sera présentée durant la conférence internationale de géochimie Goldschmidt 2014 qui débutera en Californie le 11 juin.

Cela fait longtemps que les planétologues disent que la Lune s'est formée après un impact entre la Terre et un objet de la taille de Mars appelé Théia, Encore fallait-il prouver cette hypothèse.

Pour se faire, les scientifiques se sont penchés sur la mesure des ratios d'isotopes d'oxygène, de titane, de silicium, ainsi que d'autres éléments. Ces ratios varient dans le système solaire, alors que ceux de la Terre et de la Lune sont largement similaires – ce qui contredit les modèles théoriques de la collision, selon lesquels la Lune serait surtout composée des matériaux venant de Théia, la rendant de ce fait différente de la Terre dans sa composition.

Un groupe de chercheurs allemands, menés par le Dr Daniel Herwatz, a effectué des nouvelles mesures, plus précises, de ces ratios d'isotopes sur la Terre et sur des échantillons lunaires ramenés par des missions Apollo.

« Les différences sont faibles et difficiles à détecter mais elles sont bien là », a affirmé le Dr Herwartz, géologue de l'université de Cologne, cité par l’agence Reuters. En conséquence, on « peut être raisonnablement sûr que cette collision géante a bien eu lieu, ce qui donne une idée de la composition géochimique de Théia ».

La prochaine étape sera de mieux cerner la composition de la Lune. Certains modèles estimaient que la Lune est formée de 70 à 90% de matériaux de Théia et de 10 à 30% de matériaux de la Terre. Selon d’autres, la Lune ne serait composée qu'à 8% de matériaux de Théia.
XS
SM
MD
LG