Liens d'accessibilité

La libération des personnes arrêtées pour s'être opposée à l'organisation de la CAN en Guinée équatoriale exigée


Malabo en Guinée Equatoriale

Malabo en Guinée Equatoriale

Les défenseurs des droits de l’homme exigent la libération de trois personnes arrêtées pour avoir distribué des tracts critiquant l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations en Guinée Equatoriale.

Les trois personnes ont été prises en possession des tracts relevant le contraste de la misère de la population locale qui croupit jusqu’à manquer même de l’eau potable. Pour elles, la CAN 2015 est simplement très couteuse.

Amnesty International est parmi les cinq organisations qui ont interpelé les autorités Equato-Guinéennes à ce sujet.

Eddy Isango a joint à Dakar son directeur régional adjoint en charge de l’Afrique de l’Ouest et centrale, Steve Coburn.

XS
SM
MD
LG