Liens d'accessibilité

La justice sud-africaine se prononce lundi sur le sort d'el-Béchir


Omar el-Béchir devrait savoir lundi s'il pourra quitter l'Afrique du Sud

Omar el-Béchir devrait savoir lundi s'il pourra quitter l'Afrique du Sud

La justice sud-africaine a provisoirement interdit dimanche au président soudanais Omar el-Béchir, poursuivi par la Cour Pénale Internationale, de quitter ce pays d'Afrique Australe.

Un tribunal sud-africain doit se prononcer lundi sur une requête de la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye qui a demandé à l'Afrique du Sud d'arrêter le président soudanais Omar Hassan el-Bechir. Ce dernier assiste au sommet de l'Union Africaine (UA) à Johannesburg.

Le tribunal a provisoirement ordonné dimanche au président soudanais de ne pas quitter l'Afrique du Sud. El-Bechir est recherché depuis plusieurs années par la justice internationale pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité au Darfour, dans l'ouest du Soudan.

Le gouvernement sud-africain a pourtant accordé l'immunitéà tous les dirigeants et délégués africains présents au sommetde l’UA.

Les Etats-Unis ont exprimé leur « profonde préoccupation » face au déplacement effectué par el-Béchir en Afrique du Sud. Dans un communiqué, le département d’Etat américain a déclaré que les Etats-Unis « soutiennent fermement les efforts internationaux pour poursuivre les auteurs de génocide, de crimes contre l'humanité et crimes de guerre. À la lumière des atrocités commises au Darfour, nous appelons le gouvernement d'Afrique du Sud à soutenir les efforts de la communauté internationale pour rendre justice aux victimes de ces crimes odieux ».

XS
SM
MD
LG