Liens d'accessibilité

La Grèce aura du mal à rembourser BCE et FMI, dit Varoufakis


Yanis Varoufakis, ministre grec des Finances (AP)

Yanis Varoufakis, ministre grec des Finances (AP)

"Nous n'aurons pas de problème de liquidité dans le secteur public mais nous aurons vraiment un problème pour rembourser des échéances au FMI maintenant et à la BCE en juillet", a-t-il déclaré.

ATHENES (Reuters) - L'Etat grec n'a pas de problème immédiat de liquidité mais il aura des difficultés à rembourser des échéances dues au Fonds monétaire international (FMI) et à la Banque centrale européenne (BCE) au printemps et cet été, a dit mercredi le ministre des Finances Yanis Varoufakis.

"Nous n'aurons pas de problème de liquidité dans le secteur public mais nous aurons vraiment un problème pour rembourser des échéances au FMI maintenant et à la BCE en juillet", a-t-il déclaré à Alpha Radio. Un haut fonctionnaire aux Finances a dit mardi qu'Athènes comptait amorcer immédiatement les discussions avec ses créanciers sur les besoins de financement de l'Etat.

L'Eurogroupe a approuvé mardi une prolongation de quatre mois de l'aide financière internationale à la Grèce mais le financement ne sera débloqué qu'une fois approuvés dans le détail les projets économiques du gouvernement.

La Grèce doit verser environ deux milliards d'euros d'intérêt ce mois-ci à des créanciers publics et privés et rembourser un prêt du FMI de 1,6 milliard d'euros qui arrive à échéance en mars. Il lui faudra encore 800 millions d'euros pour assurer le service de la dette en avril et quelque 7,5 milliards en juillet et en août, notamment pour rembourser des obligations détenues par la BCE et pour payer des intérêts.

Yanis Varoufakis a par ailleurs démenti entretenir des relations difficiles avec son homologue allemand, Wolfgang Schäuble. "Je continue de dire que de tous mes collègues de l'Eurogroupe, j'éprouve le plus grand respect pour Wolfgang Schäuble", a-t-il dit. "Lorsqu'il s'exprime, j'aime l'écouter et être en désaccord avec lui".

XS
SM
MD
LG