Liens d'accessibilité

La France : salue la libération de Claudia Priest enlevée à Bangui


Francois Holland, le président de la France

Francois Holland, le président de la France

Le Président de la République se réjouit de la libération de Claudia Priest, qui était retenue à Bangui depuis le 19 janvier, indique un communiqué que la VOA a reçu samedi.

La France : salue la libération de Claudia Priest enlevée à Bangui

Le Président de la République se réjouit de la libération de Claudia Priest, qui était retenue à Bangui depuis le 19 janvier, indique un communiqué que la VOA a reçu samedi.

La présidence française salue l’engagement des autorités centrafricaines et de toutes les bonnes volontés qui ont permis que notre compatriote retrouve la liberté.

Elle renouvelle son soutien à la Présidente de transition, Mme Samba-Panza, et à son gouvernement dans leurs efforts pour consolider la sécurité et poursuivre la réconciliation en RCA.

A Bangui, la RCA a célébré vendredi le premier anniversaire de l’accession de Catherine Samba Panza à la tête de la transition.

La présidente centrafricaine a relevé plusieurs avancées significatives au cours de sa conférence de presse pour la circonstance.

Elle a dénoncé la prise d’otage de deux humanitaires dont une française par des anti-balaka.

Très à l’aise devant la presse nationale et internationale, la présidente centrafricaine de la transition a dressé un bilan positif de ses douze premiers aux affaires de l’Etat.

Citant, entre autre exemples, un modèle de cohésion sociale au sommet de la transition, un gouvernement inclusif composé de toutes les sensibilités, la restauration progressive de l’autorité de l’Etat, le paiement presque-régulier des salaires des fonctionnaires, pensions, bourses et vacations, l’arrestation du Tchadien Baba Laddé, de Domic Ongewn de la LRA et du chef de milice Rodrigue Ngaïbona, alias Général Andilo, la cheffe de l’Etat a condamné avec la dernière rigueur la prise d’otage de deux humanitaires à Bangui par des proches d’Andilo.

Au sujet de la rencontre de Nairobi, Mme Samba Panza n’est passée par quatre chemins pour fustiger cette initiative qui selon elle, n’engage que ceux qui y étaient.

La 2nde étape de la transition, a indiqué Mme Samba Panza, est basée sur des priorités : les consultations à la base déjà lancées, le forum National de Bangui, l’adoption de la nouvelle constitution par referendum et l’organisation des échéances électorales.

XS
SM
MD
LG