Liens d'accessibilité

Début du retrait des soldats français au Mali


Ce début de retrait a lieu en même temps que se poursuit la traque des islamistes dans le Nord.

La France a commencé le retrait de ses soldats du Mali. Une centaine de soldats ont quitté le pays et sont arrivés à Chypre le lundi 8 avril pour y passer trois jours avant de regagner le territoire français.

Les militaires français déployés au Mali étaient un peu plus de 4.000, et l’effectif devrait être ramené à quelque 2.000 hommes en juillet. Pour faire le bilan de l’Opération Serval, la VOA a joint Eric Denécé, directeur du centre français de recherche sur le renseignement.



Depuis le lancement de l’opération serval, le 11 janvier 2013, Paris affirme avoir éliminé plus 600 terroristes sur les quelque 2.000 djihadistes qui occupaient le nord malien.

Solda français en poste à Terz (60 km au sud de Tessalit) dans le nord du Mali (21 mars 2013)

Solda français en poste à Terz (60 km au sud de Tessalit) dans le nord du Mali (21 mars 2013)



Toutes les villes du nord ont été libérées. Mais la menace terroriste n’a pas totalement disparu, ce qui explique l’opération Gustav commencée dimanche avec un millier d’hommes.

L’objectif est de traquer les islamistes du Mujao (Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest). Ecoutez le compte-rendu d’un confrère, au nord de Gao.

XS
SM
MD
LG