Liens d'accessibilité

La France décide d’interdire le commerce d'ivoire sur son territoire


Ségolène Royal, ministre française de l'Ecologie au palais de l'Elysée Palace à Paris, 1er ocotbre 2014.

Ségolène Royal, ministre française de l'Ecologie au palais de l'Elysée Palace à Paris, 1er ocotbre 2014.

Ségolène Royal, ministre française de l'Ecologie, annonce que l’interdiction serait signée "lundi ou mardi".

Elle participe à une grande cérémonie de destruction d'ivoire organisée à Nairobi par le président kényan.

"Tout commerce d'ivoire" sera interdit sur le territoire français, "sauf dérogation exceptionnelle" concernant principalement les rénovations d'œuvres d'art, précise communiqué publié à Paris.

Cette interdiction vient "répondre à la demande des Etats africains qui luttent contre le braconnage des éléphants" et complète une série de mesures prises l'année dernière par la France, notamment l'interdiction des exportations d'ivoire brut.

Le commerce d'ivoire en France est strictement encadré depuis 1990: il était limité aux pièces datant d'avant 1947 et considérées comme des antiquités ou à des pièces et morceaux bruts entrés dans l'Union européenne avant 1990.

Cette nouvelle interdiction concernera donc principalement les ventes aux enchères.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG