Liens d'accessibilité

La Fifa inflige des sanctions à plusieurs fédérations de football pour des chants homophobes


Un pompier débarrasse une grenade fumigène que des supporters ont lancée sur le terrain interrompant momentanément le match de qualification pour l’Euro 2016 entre l'Italie et la Croatie, au stade San Siro à Milan, Italie, 16 novembre 2014.

Un pompier débarrasse une grenade fumigène que des supporters ont lancée sur le terrain interrompant momentanément le match de qualification pour l’Euro 2016 entre l'Italie et la Croatie, au stade San Siro à Milan, Italie, 16 novembre 2014.

Parmi les fédérations que la Fifa sanctionne, on compte celles de la Croatie mais d'autres d’Amérique latine.

La Fifa leur a imposé des amendes et des suspensions de terrain pour les comportements de leurs supporteurs, auteurs pour certains de chants homophobes.

La Croatie devra disputer à huis clos ses deux prochains matchs à domicile qualificatifs au Mondial-2018, le 5 septembre contre la Turquie et le 12 novembre contre l'Islande.

La Fédération de football de Croatie a également été sanctionnée d'une amende de 150.000 francs suisses pour des "chants discriminatoires" lors de récents matchs amicaux contre Israël et la Hongrie, a indiqué la Fifa dans un communiqué.

Le Chili s'est vu interdire de disputer ses deux prochains matchs dans le stade National de Santiago à la suite de chants homophobes lors de matchs de qualification au Mondial-2018. La fédération chilienne a également écopé d'une amende de 30.000 francs suisses (27.000 EUR).

Les fédérations du Mexique, du Honduras, du Salvador, du Paraguay et du Pérou ont également écopé d'amendes allant de 15.000 à 40.000 CHF pour des comportements "discriminatoires et antisportifs" de leurs supporteurs, dont des chants homophobes.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG