Liens d'accessibilité

La Fifa déçue de la fin de la collaboration avec le centre Nobel de la paix


Sepp Blatter

Sepp Blatter

L'instance du football mondial s'est déclarée "déçue" d'avoir appris "par les médias" la décision du centre Nobel de la paix d'Oslo de mettre fin à son partenariat avec la Fédération internationale de football ébranlée par une affaire de corruption sans précédent.

"Nous sommes déçus d'avoir appris par les médias l'intention du centre Nobel de la paix de mettre fin à sa coopération avec la Fifa autour de l'initiative Poignée de main pour la paix", a indiqué la Fifa dans un communiqué.

"La Fifa est réticente à accepter cette approche unilatérale concernant cette initiative conjointe entre la communauté du football et le Centre Nobel pour la paix", a ajouté la Fédération internationale.

Pour la Fifa, cette décision "n'incarne pas l'esprit du fair play car elle fait obstacle à la promotion des valeurs essentielles en faveur de la paix et de la lutte contre la discrimination".

Depuis 2012, le centre Nobel et l'instance dirigeante du football mondial étaient partenaires de l'initiative "poignée de main pour la paix" qui commande aux capitaines de deux équipes rivales de se saluer ainsi que les arbitres avant et après une rencontre.

Lundi, le centre Nobel de la paix (NPC), émanation du comité Nobel qui attribue le prix Nobel de la paix, a indiqué que le conseil d'administration demandait à la direction du NPC de "mettre fin à la coopération avec la Fifa dès que les circonstances le permettront", sans évoquer les soupçons de corruption qui secouent la Fifa.

La Fifa a également indiqué dans son communiqué que la directrice du NPC, Bente Erichsen s'était entretenue au téléphone mardi matin avec le président Sepp Blatter, soulignant que "le NPC continuait de croire dans cette initiative et espérait qu'elle allait perdurer grâce à la Fifa".

Vendredi, Interpol, l'organisme de coopération policière internationale, avait de son côté annoncé avoir mis entre parenthèses un programme destiné à renforcer l'intégrité dans le sport qui avait fait l'objet d'un financement de 20 millions d'euros de la Fifa.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG