Liens d'accessibilité

La famille de Michael Jackson, déboutée par un tribunal de Californie


Michael Jackson est mort après avoir reçu de son mèdecin une surdose de propofol, un puissant anesthésiant, pour l’aider à dormir

Michael Jackson est mort après avoir reçu de son mèdecin une surdose de propofol, un puissant anesthésiant, pour l’aider à dormir

Un jury de Californie a déclaré mercredi que les anciens promoteurs de Michael Jackson ne s’étaient pas rendus coupables de négligence. La Cour supérieure de Los Angeles, où s'est déroulé le procès, a donc rejeté la plainte déposée par la mère et les enfants du chanteur en rapport avec sa mort en 2009.

Le jury a certes estimé que les promoteurs, AEG Live, avaient embauché le docteur Conrad Murray pour soigner Jackson avant la série de concerts qu’il devait donner à Londres. Mais ils ont jugé que le médecin n'était pas incompétent pour remplir ses fonctions, déboutant automatiquement de ce fait la plainte de la famille.
Les trois enfants de Michael Jackson, vus ici en 2012, avaient porté plainte contre AEG aux côtés de leur grand-mère

Les trois enfants de Michael Jackson, vus ici en 2012, avaient porté plainte contre AEG aux côtés de leur grand-mère


Le Dr Murray a été reconnu coupable d’homicide involontaire en 2011 pour avoir donné au chanteur une dose mortelle de propofol, un puissant anesthésiant, pour l’aider à dormir. Il purge actuellement une peine de quatre ans de réclusion.
XS
SM
MD
LG