Liens d'accessibilité

La grippe aviaire continue de menacer la filière de la volaille au Cameroun


Un enfant tient un poulet dans ses bras à Lalibela le 4 mai 2013.

Un enfant tient un poulet dans ses bras à Lalibela le 4 mai 2013.

Au Cameroun, la crise dans la filière de la volaille s'abat toujours sur les agriculteurs après la découverte de poulets atteints du virus H1N1, la grippe aviaire.

Sur le marché de la volaille au Cameroun, la crise perdure dans la filière avicole. Cette situation révolte les acteurs de la filière touché par le virus de la grippe aviaire.

Les conséquences sont graves : des milliards de francs cfa se sont volatilisés au grand désarroi des producteurs, éleveurs et vendeurs, et les viandes de substitution sont prisées.

Sur place, Sandrine Yamga est allée parler aux acteurs de la filière agricoles.

Quatre régions sur dix sont touchés au Cameroun. Plus de 60 000 volailles ont déjà été abattues.

"On peut estimer les pertes à au moins 10 milliards et nous continuons à perdre, car nous sommes en pleine crise", a expliqué le président de l'interprofession de la filière au Cameroun.

Le gouvernement a durci le ton alors que la filière se meurt. Les éleveurs critiquent les interdictions qui ne s'accompagnent pas d'aides aux producteurs.

XS
SM
MD
LG