Liens d'accessibilité

La crise de la zone euro, toujours pas réglée, selon Van Rompuy et Lagarde


Herman Van Rompuy s'inquiète de la perte de vitesse des réformes en Europe

Herman Van Rompuy s'inquiète de la perte de vitesse des réformes en Europe

Alors que l'Europe s’installe dans la récession, les fonctionnaires européens sont préoccupés par la lenteur des réformes en Grèce.

Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy a appelé lundi les dirigeants européens à ne pas oublier qu’il y a urgence à régler la crise de l’euro, qui dure depuis trois ans, et qu’ils semblent oublier, alors même que l’Europe sombre dans la récession.

S’exprimant à Bruxelles, il a souligné que les dirigeants européens doivent renforcer les réformes économiques et réduire les déficits budgétaires.

Alors que l'Europe s’installe dans la récession, les fonctionnaires européens sont préoccupés par la lenteur des réformes en Grèce, en Italie, en Espagne et en France. Personne ne peut rester les bras croisés, a dit M. Van Rompuy, aussi longtemps que 25 millions de personnes dans l'Union européenne (UE) sont au chômage et que l'euro reste instable.

De son côté, la patronne du Fonds Monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a été très franche lundi : lors d’un discours à Washington, elle a évoqué – et nous citons - l'immense retard du processus de privatisation en Grèce et la collecte limitée des recettes fiscales.

« Il y a un problème de financement de l'Etat grec », a souligné Mme Lagarde. En d’autres mots, la crise grecque n’est pas réglée du tout, et Athènes pourrait avoir besoin d’un nouveau plan de sauvetage alors même que l’on assiste au ralentissement de l'économie mondiale.

« Le problème de la dette grecque devra être réglé », a poursuivi Mme Lagarde, alors qu’Athènes a déjà bénéficié en mars de la plus grande restructuration de l'Histoire, avec l'effacement de 107 milliards d'euros de créances détenues par des investisseurs privés.

L'économie mondiale se redresse progressivement, mais la croissance est plus faible que prévu, a rappelé la directrice générale du FMI, en lançant un appel urgent en faveur de politiques qui assurent une croissance soutenue à long terme et non un rebond de courte durée.
XS
SM
MD
LG