Liens d'accessibilité

La création du Fonds européen d’investissement, bien accueillie


Selon Jean-Claude Juncker, ce plan d’investissement disposera d’un capital garanti de 21 milliards d’euros (Reuters)

Selon Jean-Claude Juncker, ce plan d’investissement disposera d’un capital garanti de 21 milliards d’euros (Reuters)

L'espoir est que le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) permettra de mobiliser 315 milliards d’euros sur trois ans.

Le président de la Commission européenne a proposé mercredi à Strasbourg un Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) qui devrait permettre de mobiliser 315 milliards d’euros sur trois ans.

Selon Jean-Claude Juncker, ce plan d’investissement disposera d’un capital garanti de 21 milliards d’euros apportés pour 16 milliards par le budget de l’Union européenne (UE) et pour cinq milliards par la Banque européenne d’investissement. Chaque euro public est supposé générer 15 euros d’investissements privés. Le FEIS sera placé sous l’autorité de la Commission et de la Banque Européenne d’investissement.

Le projet sera examiné par les dirigeants européens lors de leur prochain sommet prévu du 18 au 19 décembre. Il s’agit de relancer sans nouvel endettement une croissance atone en Europe. Selon Reuters, un comité d’experts sera chargé de valider des projets structurants et créateurs d’emploi dans les infrastructures, notamment numériques, les réseaux énergétiques, les transports, l’éducation, la recherche, les énergies renouvelables.

Paris et Berlin se sont officiellement félicités de ce plan d'investissement européen.

XS
SM
MD
LG