Liens d'accessibilité

La cousine de Reeva Steenkamp estime que Pistorius n'a pas dit la vérité


L'ancien athlète Oscar Pistorius est jugé pour le meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp à la cour de Justice de Pretoria, Afrique du Sud, 14 juin 2016.

L'ancien athlète Oscar Pistorius est jugé pour le meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp à la cour de Justice de Pretoria, Afrique du Sud, 14 juin 2016.

Kim Martin, une cousine de Reeva Steenkamp, abattue de quatre balles par Oscar Pistorius en 2013, a estimé mercredi dans son témoignage devant le tribunal de Pretoria que l'athlète n'avait pas dit la vérité au cours de son procès.

"Tout ce que nous avons toujours voulu, c'est la vérité. Mais nous ne l'avons pas eue, Oscar a changé de version tant de fois", a déclaré Kim Martin, dernier témoin appelé dans cette affaire.

"Je n'ai pas le sentiment d'avoir eu des excuses de sa part. Je n'ai pas le sentiment que la vérité a éclaté", a-t-elle poursuivi, devant un Oscar Pistorius très ému, sur le banc des accusés.

Kim Martin a conclu les témoignages de l'audience pour fixer la peine d'Oscar Pistorius, une sorte de mini-procès où les deux parties présentent des témoins et avancent leurs arguments.

Barry Roux, l'avocat du champion a ensuite entamé sa plaidoirie pour tenter d'obtenir une peine plus légère pour son client.

Il sera suivi par le procureur Gerrie Nel qui souhaite une application stricte du code pénal, c'est à dire un minimum de 15 ans pour meurtre.

En première instance, Pistorius avait été condamné à cinq ans de prison pour "homicide involontaire".

Le parquet avait fait appel et obtenu sa condamnation pour meurtre.

Le verdict pourrait être connu vendredi.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG