Liens d'accessibilité

La Corée du Nord affirme avoir repris la production de plutonium


Des barres de combustible nucléaire usé de la Corée du Nord, sont conservées dans un bassin de refroidissement à Yongbyon, décembre1996.

Des barres de combustible nucléaire usé de la Corée du Nord, sont conservées dans un bassin de refroidissement à Yongbyon, décembre1996.

Pyongyang a repris la production de plutonium et n'entend pas cesser de mener des essais nucléaires tant que Washington continuera de la "menacer", affirme son Institut de l'énergie atomique à l'agence de presse japonaise Kyodo.

L'Institut nord-coréen de l'énergie atomique, qui supervise le complexe de Yongbyon, le principal site atomique du pays, a repris la production en vue de fabriquer des armes et de l'énergie nucléaires "comme cela était prévu".

"Nous avons retraité des barres de combustible nucléaires retirées d'un réacteur", a indiqué l'Institut dans une interview écrite à Kyodo, sans préciser le volume produit.

Lorsqu'il est pleinement opérationnel, le complexe de Yongbyon est capable de produire environ six kilogrammes de plutonium par an, soit une quantité suffisante pour une ou deux bombes nucléaires.

En juin, un institut américain puis l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) avaient averti que la Corée du Nord semblait avoir réactivé une usine de retraitement du plutonium en vue de fabriquer des armes nucléaires.

Le réacteur de cinq mégawatts de Yongbyon avait été fermé en 2007 dans le cadre d'un accord désarmement contre aide humanitaire mais la Corée du Nord a commencé des travaux de rénovation après son troisième essai nucléaire en 2013.

Le 6 janvier dernier, la Corée du Nord a mené son quatrième essai nucléaire, annonçant avoir fait exploser sa première bombe à hydrogène, plus puissante qu'une bombe atomique ordinaire.

L'Institut nord-coréen n'exclut pas que soient menés d'autres tests nucléaires, après avoir, selon lui, "réussi à réduire, alléger et diversifier les armes nucléaires".

"Tant que les Etats-Unis continueront de nous menacer avec des armes nucléaires, nous ne cesserons pas nos essais", a affirmé l'institut, selon des propos rapportés par Kyodo.

Avec AFP.

XS
SM
MD
LG