Liens d'accessibilité

La convention démocrate prête à sacrer Hillary Clinton


Le sénateur Tim Kaine prend dans ses bras sa femme Anne Holton lors d'un discours de la candidate démocrate Hillary Clinton à Miami, le 23 juillet 2016.

Le sénateur Tim Kaine prend dans ses bras sa femme Anne Holton lors d'un discours de la candidate démocrate Hillary Clinton à Miami, le 23 juillet 2016.

Tout le parti démocrate converge cette semaine à Philadelphie pour la convention qui doit sacrer Hillary Clinton à l'élection présidentielle américaine. Hillary Clinton est la première femme a être investie par l'un des deux grands partis des Etats-Unis. Le point avec notre envoyée spéciale à Philadelphie, Tatiana Mossot.

Philadelphie - La ville avait été, un temps, la capitale des États-Unis, là où a été rédigée la Constitution américaine. La ville est maintenant prête à vivre un autre moment de l'histoire des États-Unis. Hillary Clinton est en passe de devenir la première femme candidate.

Placée sous le signe de l'unité, la convention démocrate s'ouvre lundi au Wells Fargo Center. Une unité qu'il faudra confirmer, avec la demission annoncée de la présidente du parti, Debbie Wasserman Schultz, qui quittera son poste tout de suite après la convention.

En cause? La fuite, ces derniers jours, de milliers de courriels démontrant que l'organisation du parti démocrate avait pris position ouvertement pour Hillary Clinton et contre Bernie Sanders.

Un programme politique finement ficelé

En attendant, le programme s'annonce fastueux, avec des discours de la première dame des États-Unis, Michelle Obama, mais également de son ancien opposant Bernie Sanders, le sénateur du Vermont.

Tout ce que le Parti démocrate compte d'étoiles montantes et de poids lourds, notamment le président Barak Obama et l'ancien président Bill Clinton, s'exprimera à la tribune au fil des quatre jours de la convention.

Les forces de l'ordre ont commencé à quadriller la zone de la convention.
Mais alors qu'à Cleveland les manifestations anti-Trump ont été négligeables, dépassant rarement la centaine de personnes, les divers organisateurs de rassemblements s'attendaient à plusieurs milliers de personnes à Philadelphie.

Des milliers d'irréductibles de Bernie Sanders défilaient dans les rues de la ville. Certainsannonçaient déjà qu'ils ne voteront jamais pour Hillary Clinton.

XS
SM
MD
LG