Liens d'accessibilité

La coalition met fin à sa mission de combat en Afghanistan


Cérémonie à Kaboul en Afghanistan, pour marquer la fin de la mission de combat des coalisés (AP)

Cérémonie à Kaboul en Afghanistan, pour marquer la fin de la mission de combat des coalisés (AP)

Treize mille soldats étrangers environ, essentiellement des Américains, vont rester en Afghanistan en vertu d'une nouvelle mission d'une durée de deux ans.

KABOUL (Reuters) - La coalition internationale, dominée par les Etats-Unis, a officiellement mis un terme dimanche à sa mission de combat en Afghanistan, un peu plus de 13 ans après l'intervention militaire qui avait fait tomber le régime des taliban, accusé d'avoir hébergé les auteurs des attentats du 11 septembre 2001.

Treize mille soldats étrangers environ, essentiellement des Américains, vont rester en Afghanistan en vertu d'une nouvelle mission d'une durée de deux ans, "Resolute Support", prolongement de la tâche de formation des forces de sécurité afghanes qui était celle de la coalition.

"La journée d'aujourd'hui marque la fin d'une époque et le commencement d'une autre", a déclaré le général américain John Campbell, commandant de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf), lors de la cérémonie marquant la fin de la mission de combat, au quartier général de l'Isaf à Kaboul.

"Nous continuerons d'investir dans l'avenir de l'Afghanistan", a-t-il dit pendant cette cérémonie, avant d'enrouler le drapeau de la coalition.

Depuis 2001, près de 3.500 militaires étrangers ont péri dans les combats en Afghanistan, dont 2.200 Américains.

Tout au long de cette année, les taliban ont mené de plus en plus fréquemment des attaques meurtrières à travers le pays. Près de 3.200 civils afghans ont péri dans le conflit entre les taliban et l'armée afghane en 2014, et plus de 4.600 hommes des forces armées et de la police afghanes ont été tués dans des attaques menées par les insurgés.

Pour le nouveau président afghan Ashraf Ghani, qui a été investi dans ses fonctions fin septembre, empêcher que la situation ne se détériore un peu plus et conserver le territoire sous le contrôle du gouvernement sera la priorité numéro un.

XS
SM
MD
LG