Liens d'accessibilité

La coalition au pouvoir au Niger appelle à une manifestation mardi contre Boko Haram


Un soldat nigérien à Goa, au Niger

Un soldat nigérien à Goa, au Niger

Les partis de la majorité au pouvoir ont lancé cet appel jeudi demandant à la population de manifester mardi prochain dans tout le pays contre les djihadistes.

L’appel demande aussi à "toutes les forces vives de la nation de resserrer les rangs et de faire preuve d'unité pour faire efficacement front face aux terroristes de Boko Haram, rapporte l’AFP.

La veille, le président nigérien Mahamadou Issoufou avait, pour sa part, appelé à une mobilisation générale contre les islamistes de Boko Haram.

Ces appels de la majorité présidentielle à la mobilisation interviennent alors que la région de Diffa, dans le sud-est nigérien frontalier avec le Nigeria, a connu cinq attaques entre vendredi et mercredi derniers depuis le nord-est du Nigeria tenu par Boko Haram.

Sur le terrain, une force de coalition région mène une offensive contre le groupe islaimiste.

Le gouvernement nigérien a proclamé mardi soir l'état d'urgence dans la région de Diffa. Cette mesure permet aux forces de sécurité de procéder à des perquisitions de jour comme de nuit afin de neutraliser les "cellules dormantes" dont Boko Haram dispose au Niger.

Lundi, l'Assemblée nationale du Niger avait voté à l'unanimité l'engagement au Nigeria de troupes pour combattre les islamistes.

XS
SM
MD
LG