Liens d'accessibilité

La Chine, saluée à Addis en tant que partenaire fiable de l'Afrique


Le Premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn a salué la contribution de la Chine au développement des infrastructures en Afrique

Le Premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn a salué la contribution de la Chine au développement des infrastructures en Afrique

A l’occasion du sommet de l’Union africaine (UA) à Addis Abeba, un vice-Premier ministre chinois, Wang Yang, a déclaré que les nouveaux dirigeants de Pékin souhaitent renforcer leur coopération avec le continent dans le domaine du commerce, ainsi que leurs concertations sur les questions internationales, vu que l’influence de l'Afrique à l'étranger va croissante.

De son côté, le président en exercice de l'Union africaine (UA), le Premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn, a remarqué que la Chine s’est révélée être un partenaire fiable de l’Afrique. « Il est encourageant de noter que certains de nos amis et partenaires ont donné la priorité au développement des infrastructures en Afrique, en ce qui concerne leur partenariat stratégique avec notre continent. A cet égard, je voudrais saisir cette occasion pour exprimer ma profonde gratitude à la Chine pour avoir investi des milliards pour nous aider dans nos efforts de développement » a-t-il dit.

Tout en s’abstenant de nommer la Chine, le secrétaire d'Etat américain John Kerry s’est déclaré inquiet de voir que certains pays ne sont pas aussi transparents en Afrique que les Etats-Unis, ce qui pourrait saper la démocratie. Mais il a reconnu que les investissements américains en Afrique baissent. Selon la directrice pour l’Afrique au Centre pour les études stratégiques et internationales de Washington, Jennifer Cooke, les coupes infligées au budget fédéral font que l’administration Obama dispose de moins de fonds pour le continent.

Ce serait le moment de se tourner vers le secteur privé, poursuit-elle.
XS
SM
MD
LG