Liens d'accessibilité

La Chine et le Kenya signent l'accord de co-financement de l'axe ferroviaire Nairobi-Mombasa


A terme, le nouveau chemin de fer reliera Nairobi à Kampala, Kigali, Bujumbura et Juba

A terme, le nouveau chemin de fer reliera Nairobi à Kampala, Kigali, Bujumbura et Juba

La Chine a signé dimanche à Nairobi un accord de co-financement d’un montant de près de 4 milliards de dollars pour la construction d'un axe ferroviaire devant relier le port kényan de Mombasa à la capitale du Kenya, et ensuite au reste de l'Afrique de l'Est.

L’accord a été paraphé par le Premier ministre chinois, qui achevait au Kenya sa tournée africaine. Li Keqiang était arrivé vendredi à Nairobi après avoir fait escale en Angola, au Nigéria et en Ethiopie. Il s’agissait de sa première visite sur le continent africain depuis sa prise de fonctions en 2013.

Selon l’Agence France Presse (AFP), la Chine va financer 90 % du coût des travaux de cet axe ferroviaire d'une distance de 609 km.

Les travaux commenceront en octobre et vont durer trois ans et demi.

Ensuite, des travaux de construction vont démarrer pour relier la plus grande ville économique de l'Afrique de l'est à Kampala, Kigali, Bujumbura et Juba.

L'accord a été signé à Nairobi en présence de quatre présidents africains : Uhuru Kenyatta du Kenya, Paul Kagame du Rwanda, Salva Kiir du Soudan du Sud, Jakaya Kikwete de Tanzanie et Yoweri Museveni de l'Ouganda. Egalement présent : le président de la Banque africaine de développement (BAD), Donald Kaberuka.
XS
SM
MD
LG