Liens d'accessibilité

La Chine compte un nombre record de super-riches selon une étude


La Chine compte un nombre record de super-riches selon une étude.

La Chine compte un nombre record de super-riches selon une étude.

La Chine n'a jamais compté autant de super-riches, en dépit du ralentissement de la croissance dans la deuxième économie mondiale.

Le pays compte désormais 2.056 personnes possédant deux milliards de yuans (297 millions de dollars) ou plus, contre 1.877 l'an passé, selon un classement du Hurun Report, une publication basée en Chine qui recense les grosses fortunes chinoises.

Une tendance à contre-courant du ralentissement de la croissance chinoise, tombée en 2015 à son plus bas rythme en un quart de siècle (+6,9%), et dont la décélération se poursuit encore cette année.

Le magnat de l'immobilier et du divertissement Wang Jianlin, 62 ans, patron du conglomérat Wanda, est selon Hurun la personnalité la plus riche de Chine, avec une fortune estimée à 32,1 milliards de dollars, en baisse de 2% sur un an.

Il est suivi par Jack Ma, l'emblématique fondateur d'Alibaba, mastodonte chinois du commerce en ligne et des services financiers, dont le patrimoine a grossi de 41%, à 30,6 milliards de dollars. Le patron de 52 ans a bénéficié du bond de la capitalisation boursière de son entreprise et d'une série d'investissements valorisant Ant Financial (société financière affiliée à Alibaba) à 60 milliards de dollars.

Pony Ma, directeur général du géant de l'internet Tencent, propriétaire de la populaire application de messagerie et de services WeChat, arrive en troisième position, avec 24,6 milliards de dollars.

La progression la plus spectaculaire est attribuée au magnat Yao Zhenhua, celui-ci gagnant quelque 200 places pour arriver directement au 4e rang, sa fortune ayant été multipliée par neuf pour atteindre les 17,2 milliards de dollars. Ce patron de l'autrefois discrète compagnie d'assurance privée Baoneng a fait les gros titres ces derniers mois en Chine pour son offre de rachat hostile contre Vanke, l'un des plus importants promoteurs immobiliers chinois.

"Le modèle d'investissement financier de M. Yao représente la nouvelle vague de création de richesse en Chine", a indiqué dans un communiqué le président de Hurun Report, Rupert Hoogewerf.

"Vingt ans auparavant, les premières fortunes se sont faites en Chine avec la Bourse, puis avec l'industrie manufacturière, l'immobilier, les technologies de l'information et aujourd'hui c'est avec l'utilisation des marchés de capitaux pour des investissements financiers", a-t-il souligné.

Sur les 2.056 fortunes comptabilisées, 23% ont été constituées grâce aux secteurs des investissements financiers ou des technologies de l'information, et 26% via l'industrie manufacturière, note Hurun.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG