Liens d'accessibilité

La Centrafrique au coeur des problèmes securitaires


Un seleka à Bangui

Un seleka à Bangui

La Centrafrique et les problèmes sécuritaires restent au centre des discussions régionales de l’Afrique Centrale. A son retour à Brazzaville au terme de la conférence d'Addis Abeba, le président du Congo et médiateur dans la crise, Denis Sassou Nguesso, a annoncé le déploiement en urgence d’environ 200 militaires à Bangui, capitale centrafricaine, pour lutter contre l’insécurité dans le pays.


Rappelons que la République du Congo dirige le comité de suivi des accords de Libreville de janvier dernier. La force de paix de la CEEAC en Centrafrique devrait passer de 700 éléments actuellement à 2.000 très prochainement, a dit à la Voix de l’Amérique (VOA) le commandant de la FOMAC/MICOPAX à Bangui, le général Jean-Félix Akaga.

La Centrafrique, qui doit organiser des élections dans moins de 18 mois, est en proie à l’insécurité et aux exactions de certains membres de Séléka, l’ancienne rébellion aujourd’hui au pouvoir, et autres milices armées.
XS
SM
MD
LG