Liens d'accessibilité

La CEDEAO souhaite sévir contre Boko Haram


Les pays membres de la CEDEAO

Les pays membres de la CEDEAO

La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a décidé d’intensifier sa collaboration avec le gouvernement du Nigeria pour lutter contre les activités terroristes transfrontalières de la secte islamiste Boko Haram.

L’annonce a été faite par Sonny Ugoh, le responsable de la communication de l’organisation. Il précise que la région du Sahel a récemment connu une forte hausse des crimes transfrontaliers et des actes de terrorisme. Selon lui, cette flambée de violence nécessite une étroite collaboration entre les pays membres de la CEDEAO et les autres organisations communautaires africaines comme la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac).

Il faisait allusion, entre autre, à l'enlèvement récent de quelques 300 jeunes filles dans le nord du Nigéria par la milice islamiste Boko Haram, qui menace de les vendre en esclavage.

« Il y a un sentiment collectif que la CEDEAO est prête et déterminée à soutenir le gouvernement nigérian pour affronter cette menace, parce que ce qui affecte un Etat membre, affecte les autres », a souligné M. Ugoh. Les membres de l’alliance se sentent solidaires, a-t-il poursuivi.
XS
SM
MD
LG