Liens d'accessibilité

La CEDEAO se réunit sur le Burkina Faso et Ebola


Un sommet extraordinaire de la CEDEAO s’est ouvert jeudi à Accra au Ghana pour plancher sur l’épidémie d’Ebola, mais aussi surtout sur l’après-Blaise Compaoré au Burkina Faso.

Neuf chefs d’Etats ont répondu présents à ce sommet, dont le Président ivoirien Alassane Ouattara qui a accueilli Blaise Compaoré chez lui à Yamoussoukro.

Les émissaires de la CEDEAO et de l’ONU qui étaient jusqu’hier en visite à Ouagadougou sont également venus à ce sommet. Les chefs d’Etat devraient publier un communiqué à l’issue de la rencontre.

Au Burkina Faso même, le lieutenant-colonel Isaac Zida a rencontré ensemble les organisations de la société civile, les partis politiques de l’opposition et les autorités coutumières et religieuses.

Selon les medias locaux, il leur a remis le document présentant le schéma de la transition.

Par ailleurs, le Chef de file de l’opposition, à la tête d’une délégation composée de chefs de partis politiques de l’opposition, a entamé des visites aux familles des victimes du soulèvement populaire du 30 octobre 2014.

Ce soulèvement qui a abouti à la démission de l’ancien président Blaise Compaoré, a occasionné plusieurs morts. Le lieutenant-colonel Isaac Zida a assuré que des enquêtes sont en cours pour dresser un bilan afin qu’un hommage puisse être rendu aux victimes.

Selon une organisation locale, l’institut Free Afrik, les pertes économiques se chiffreraient a environ deux cent milliards de FCFA.

XS
SM
MD
LG