Liens d'accessibilité

La CAN 2015 n’aura pas lieu au Maroc


Picture of the official match ball (Katlego) of the Africa Cup of Nations 2013 (CAN) taken before the final draw of the CAN during a ceremony in Durban on October 24, 2012. AFP PHOTO / ALEXANDER JOE (Photo credit should read ALEXANDER JOE/AFP/Gett

Picture of the official match ball (Katlego) of the Africa Cup of Nations 2013 (CAN) taken before the final draw of the CAN during a ceremony in Durban on October 24, 2012. AFP PHOTO / ALEXANDER JOE (Photo credit should read ALEXANDER JOE/AFP/Gett

Rabat affirme avoir "le droit de garantir la sécurité de ses citoyens"

La Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2015 n'aura pas lieu au Maroc et l'équipe nationale de ce pays est disqualifiée, en raison du "refus du Maroc d'organiser la compétition" aux dates prévues (17 janvier-8 février), a annoncé mardi la Confédération africaine de football (CAF).

L'Afrique du Sud a aussi refusé d'abriter la CAN 2015

L'Afrique du Sud a aussi refusé d'abriter la CAN 2015

Le Maroc, qui devait être le pays organisateur, avait demandé à plusieurs reprises à la CAF le report de la CAN à cause de l'épidémie d'Ebola, ce que l'instance suprême du football africain a exclu.

"Le Comité Exécutif a pris note de la réception, le 10 novembre, de quelques candidature d'associations nationales confirmant leur souhait d'organiser la compétition 2015 aux dates arrêtées", a précisé la CAF dans un communiqué publié sur son site internet.

"Ces candidatures sont actuellement à l'étude, et le Comité Exécutif finalisera la sélection de l'association nationale retenue sous peu, et confirmera le lieu et la date du tirage au sort de la phase finale par la même occasion", poursuit le texte.

Outre la disqualification du Maroc, la CAF a laissé entendre qu'elle pourrait décider de sanctions ultérieures envers ce pays: "La Commission d'Organisation de la Coupe d'Afrique des Nations Orange appliquera ultérieurement les dispositions règlementaires qui s'imposent, suite au non-respect par la Fédération Royale Marocaine de Football des clauses règlementaires et contractuelles" liées à l'organisation de la compétition.

Le ministre des Sports marocain, Mohammed Ouzzine, a estimé mardi "tout pays" avait le droit de "garantir la sécurité de ses citoyens", lors d'une séance de questions au Parlement.

"Le Maroc n'a pas refusé d'organiser la CAN" et n'a "pas failli à ses engagements". "Il maintient sa demande de report", a-t-il martelé, dans une réponse diffusée par la chaîne publique Al Oula.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG