Liens d'accessibilité

La CAF n'a toujours pas dit qui elle soutenait pour la présidence de la FIFA


Sepp Blatter et Issa Hayatou, 2 juin 2010

Sepp Blatter et Issa Hayatou, 2 juin 2010

Le Comité exécutif de la Confédération africaine de football a refusé à l'unanimité d'accorder son soutien au président de la Fédération du Libéria Musa Bility, candidat à la présidence de la Fifa

"Après un échange fraternel, empreint de sincérité et de cordialité, le Comité exécutif de la CAF a décidé, à l'unanimité, de ne pas apporter à Monsieur Musa Bility le soutien sollicité", a expliqué l'instance africaine dans un communiqué.

La CAF a précisé qu'"afin de préserver les intérêts et l'unité du football africain", elle "se donnera le temps nécessaire pour étudier toutes les options et se déterminer".

Un Comité exécutif de la CAF se réunira les 27 et 28 octobre, au lendemain de la clôture des candidatures pour la présidence de la Fifa. L'élection aura lieu le 26 février 2016.

Le président de l'UEFA Michel Platini est le grand favori à la succession du Suisse Joseph Blatter, président depuis 1998 mais démissionnaire à la suite de l'immense scandale de corruption qui a frappé l'institution.

Outre l'ancien numéro 10 et capitaine de l'équipe de France et Musa Bility, l'ancienne légende brésilienne Zico et le Sud-Coréen Chung Mong-joon se sont déclarés candidats.

Tout prétendant devra avoir recueilli l'aval d'au moins cinq des 209 associations membres de la Fifa et fera l'objet d'une enquête par la commission d'éthique.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG