Liens d'accessibilité

La CAF et la Tunisie enterre la hache de guerre


L'arbitre mauritien Rajindraparsad Seechurn entouré des joueurs tunisiens lors du quart de finale contre la Guinée équatoriale, Bata, 31 janvier 2015

L'arbitre mauritien Rajindraparsad Seechurn entouré des joueurs tunisiens lors du quart de finale contre la Guinée équatoriale, Bata, 31 janvier 2015

La Fédération tunisienne de football a estimé que son conflit avec la Confédération africaine de football après l'élimination controversée de la Tunisie de la CAN 2015 était "réglé" et qu'elle participerait aux qualifications pour la CAN 2017.

"Les choses ne sont pas officialisées encore mais suite à ma rencontre avec Issa Hayatou, pour moi le litige est définitivement réglé", a déclaré à l'AFP le vice-président de la FTF, Maher Snoussi, indiquant que le recours tunisien au Tribunal arbitral du sport (TAS) contre la CAF allait être retiré lundi ou mardi.

Les deux hommes se sont rencontrés à Dakar mi-mars pour négocier une solution à ce litige. La CAF avait en effet donné à la Tunisie jusqu'au 31 mars pour présenter des excuses après ses accusations de partialité lors de la CAN-2015, faute de quoi les Aigles de Carthage seraient exclus de la prochaine compétition continentale.

"Il va falloir que le prochain comité exécutif de la CAF lève la sanction d'élimination de la CAN-2017", a souligné M. Snoussi, "mais je suis tout à fait rassuré étant donné que la Tunisie est parmi les équipes pour le tirage au sort" des qualifications qui doit avoir lieu en avril.

La Tunisie a été éliminée en quarts de finale de la CAN-2015 par la Guinée équatoriale, pays hôte, notamment à la suite d'un penalty litigieux dans les dernières minutes du temps réglementaire. La FTF avait alors accusé l'instance dirigeante du foot africain d'avoir favorisé le pays d'accueil de la compétition.

XS
SM
MD
LG