Liens d'accessibilité

La banque centrale du Soudan du Sud annule la dévaluation


Des responsables de la Banque centrale du Soudan du Sud sont revenus mercredi sur la décision de dévaluer la monnaie du pays, après que des législateurs se soient plaints que cette décision avait provoqué une flambée des prix, empêchant nombre de citoyens ordinaires d’acheter quoi que ce soit.

« Il est très clair que la décision prise par le gouverneur de la Banque centrale a créé beaucoup de problèmes à l'ensemble du pays parce que les prix des biens et services ont augmenté, alors que nos salaires restent les mêmes », a déclaré un député, Rec Muol Tang.

« Nous avons déjà vu l'impact de cette décision hier: toutes les stations-service ont fermé et le dollar s’est échangé à 5 livres soudanaises du Sud », a-t-il poursuivi.

Un autre parlementaire, Paul Mayom Akec, a déclaré que la décision de la banque centrale avait abouti au fait que « des mères et des enfants ont faim ... ils sont allés se coucher sans manger. Ces familles ne pouvaient pas se permettre d'acheter des aliments », a-t-il fait valoir.

La Banque centrale a annoncé lundi soir une dévaluation de 34 % de la livre sud-soudanaise, au motif qu’il fallait réduire la volatilité des prix, juguler le marché noir, et encourager les investissements étrangers.

Plusieurs législateurs ont dit avoir découvert la dévaluation dans les médias. Dès qu'ils l'ont fait, ils ont demandé au gouverneur de la Banque centrale, Kornelio Koriom Mayiek, et au ministre des Finances, Aggrey Tisa Sabuni, de comparaître devant le Parlement pour s’expliquer.
XS
SM
MD
LG