Liens d'accessibilité

La 39e édition du Dakar s'élancera depuis le Paraguay


Au total, ce sont douze étapes et entre 8.000 et 9.000 kilomètres, dont quelque 5.000 kilomètres de secteurs sélectifs, qui attendent pilotes et copilotes pour relier les capitales paraguayenne et argentine.

Au total, ce sont douze étapes et entre 8.000 et 9.000 kilomètres, dont quelque 5.000 kilomètres de secteurs sélectifs, qui attendent pilotes et copilotes pour relier les capitales paraguayenne et argentine.

La 39e édition du Dakar s'élancera le 2 janvier 2017 depuis la capitale du Paraguay, Asuncion, pays que le rallye-raid visitera pour la première fois depuis son transfert en Amérique du Sud en 2009.

Le Dakar-2017 traversera ainsi un cinquième pays du sous-continent. Au cours de ses huit précédentes éditions sud-américaines, la course a successivement fait étape en Argentine, au Chili, au Pérou et en Bolivie.

Après un départ depuis le Paraguay, le parcours de l'édition 2017 grimpera ensuite en Bolivie pour un total inédit de cinq étapes, réparties autour de la journée de repos le 8 janvier à La Paz, capitale installée à plus de 3.500 mètres d'altitude. Il sillonnera enfin au cours de sa dernière semaine les contreforts argentins de la Cordillère des Andes, bien connus de la caravane du Dakar depuis qu'elle a traversé l'Atlantique, pour se conclure à Buenos Aires le 14 janvier.

Le directeur du Dakar Etienne Lavigne qualifie l'édition 2017 de "Dakar continental". "En partant au coeur du continent sud-américain, cela nous permet de rejoindre des régions très centrales, très continentales, où on ne pouvait pas aller d'habitude. (...) On va monter beaucoup plus haut (vers le nord), jusqu'à toucher le lac Titicaca" en Bolivie, explique-t-il à l'AFP.

Si le Paraguay fait son entrée, le Pérou, en pleine année électorale, et le Chili, pour des raisons économiques, ont de nouveau choisi de faire l'impasse, après avoir déjà renoncé en 2016.

La 38e édition, qui avait relié Buenos Aires à Rosario, en Argentine, avait été remportée par le "roi" du Dakar Stéphane Peterhansel (12 victoires au total, dont 6 en auto), au volant d'une Peugeot. Elle avait en outre été marquée par les premiers pas en rallye raid de Sébastien Loeb, nonuple champion du monde des rallyes WRC, également pilote du constructeur français.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG