Liens d'accessibilité

PSG : Emery tisse sa toile avec l'Espagnol Jesé


Le parisien Marco Verratti (gauche) lors d'un match de la C1 contre Chelsea.

Le parisien Marco Verratti (gauche) lors d'un match de la C1 contre Chelsea.

Jesé, 23 ans, dernière recrue parisienne de l'été, selon le président parisien Nasser Al-Khelaïfi, complète donc le contingent des arrivées.

Jesé, le rêve d'Unai Emery", titrait le quotidien espagnol Marca en juin 2013. Trois ans plus tard, le nouvel entraîneur du Paris SG l'a concrétisé avec la signature lundi pour 5 ans de l'attaquant espagnol du Real Madrid.

Jesé, 23 ans, dernière recrue parisienne de l'été, selon le président parisien Nasser Al-Khelaïfi, complète donc le contingent des arrivées: Hatem Ben Arfa, Krychowiak, Thomas Meunier et Giovani Lo Celso, qui arrivera en janvier 2017.

Formé à Madrid, le joueur n'a jamais réussi à pousser sur le banc Karim Benzema, Gareth Bale et encore moins Cristiano Ronaldo, qui forment à eux trois la fameuse "BBC".

Emery le voulait déjà quand il était à la tête du FC Séville. Le natif des Iles Canaries a été transféré pour 25 millions d'euros, selon la presse espagnole. Jesé, c'est une touche de plus de l'"Emerysation" du PSG.

Il y avait déjà eu l'arrivée du milieu international polonais Krychowiak, un cadre de l'effectif qu'avait forgé Emery à Séville. Milieu défensif organisateur, il a le profil idéal pour remplacer, le moment venu, celui qui était le régulateur du PSG version Blanc: l'Italien Thiago Motta, vieillissant et en fin de contrat à l'été 2017.

- Plus qu'une doublure ? -

Il y a aussi eu l'arrivée de Ben Arfa, que Emery voulait attirer à Séville avant de s'envoler à Paris, où le dribbleur génial l'a finalement rejoint.

Enfin Jesé, donc. Doublure de luxe au Real Madrid depuis 2013, avec lequel il a tout de même glané deux Ligues des champions (2014, 2016).

Désireux de ne plus rester dans l'ombre de l'inamovible "BBC", Jesé ne cache pas ses ambitions comme il l'a dit dans un communiqué du PSG: "l'heure était venue de partir et le Paris SG me donne la possibilité de progresser",

Son objectif sera évidemment d'être plus que la doublure d'Edinson Cavani au poste d'avant-centre et il compte bien convaincre son compatriote d'entraîneur: "Je partage avec mon nouveau club de très grandes ambitions pour les années à venir et ce sera un grand plaisir de travailler sous la direction d'Unai Emery".

"Le mercato est fini"

Jesé, qui incarne aussi l'"après Ibrahimovic", parti à Manchester United, sera donc l'ultime recrue du PSG cet été. Le président Nasser Al-Khelaïfi l'a affirmé lors de la présentation du nouveau venu: "Il est le dernier joueur à nous rejoindre. Le mercato est fini".

Terminé ou pas, le mercato porte clairement la patte Emery, pour qui les joueurs parisiens ne tarissent pas d'éloges, plus à l'écoute que le précédent selon eux.

Un classique du genre avant le début de la saison et après un changement d'entraîneur. Mais cette intersaison, ponctuée par une correction infligée à Lyon lors du Trophée des champions (4-1), témoigne en tout cas que la greffe du coach basque espagnol au PSG est en train de prendre.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG