Liens d'accessibilité

L'Union Africaine déploie des observateurs au Burundi


Burundi Election

Burundi Election

L'Union Africaine a annoncé le déploiement de militaires et d'observateurs des droits de l'homme dans le pays alors que le dépouillement de l'élection présidentielle a débuté mardi soir.

Ce déploiement "vise à prévenir une escalade de la violence au Burundi, ainsi qu'à faciliter l'aboutissement des efforts de règlement de la grave crise que connait le pays", précise un communiqué de l'UA.

Les experts militaires seront chargés de vérifier "le processus de désarmement des milices et autres groupes armés", ajoute le texte.

Les Imbonerakure, membres de la Ligue de jeunesse du parti au pouvoir qui ont entretenu un climat de terreur avant les élections sont notamment considérés comme une "milice" par les Nations Unies.

Aucun détail n'a été donné quant au nombre ou l'origine des observateurs qui seront déployés. L'UA n'avait envoyé personne pour superviser l'élection et avait appelé au report de celle-ci.

La candidature de M. Nkurunziza à un troisième mandat, dénoncée par l'opposition, a plongé depuis fin avril le Burundi dans une profonde crise politique, émaillée de violences qui ont fait plus de 80 morts et poussé quelque 160.000 Burundais à fuir leur pays.

Dans le communiqué, la présidente de la commission de l'UA, Nkosazana Dlamini-Zuma appelle "tous les acteurs burundais" à apporter "leur entière coopération à l'équipe des observateurs" et précise que seul "le dialogue et le consensus", permettront de résoudre la crise.

Le résultat du scrutin, boycotté par l'opposition et condamné par la communauté internationale, devrait être annoncé vendredi après-midi, selon la commission électorale nationale indépendante burundaise.

Selon des projections effectuées par la radio-télévision nationale du Burundi (RTNB), le président Pierre Nkurunziza est assuré d'être élu au premier tour.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG