Liens d'accessibilité

L'ONU met sur liste noire un pétrolier indien qui se fournit illégalement en Libye


Le Distya Ameya, le bateau transportant le pétrole, est en route vers Malte pour être stoppé.

Le Distya Ameya, le bateau transportant le pétrole, est en route vers Malte pour être stoppé.

L'ONU a mis mercredi sur une liste noire un pétrolier battant pavillon indien et transportant illégalement du brut pour le compte des autorités libyennes non reconnues par la communauté internationale.

La décision a été prise par le comité des sanctions de l'ONU. Celui-ci avait demandé des explications à l'Inde et aux Emirats arabes unis, qui pourraient être la destination finale du navire, a indiqué un diplomate du Conseil de sécurité.

Le Distya Ameya, parti lundi de l'est de la Libye, fait route vers Malte. La décision de l'ONU signifie que tout pays où il fera escale sera tenu de saisir le navire.

Selon le comité des sanctions, le navire pourrait avoir été vendu récemment et rebaptisé Kassos. Il se trouvait mardi au nord de Al-Bayda en Libye.

La destination finale du pétrolier pourrait être les Emirats arabes unis et cette livraison viole un embargo sur les ventes de pétrole libyen par des entités autres que le nouveau gouvernement libyen d'unité nationale, a indiqué un diplomate.

Le pétrolier "transporte du brut exporté illégalement de Libye", a expliqué dans un communiqué le comité, qui dit se fonder sur "des informations reçues du gouvernement de Libye".

Après la chute du régime de Mouammar Kadhafi, deux gouvernements et deux Parlements rivaux se sont disputés le pouvoir en Libye mais un gouvernement d'union nationale a été formé récemment et s'efforce d'asseoir son autorité sur tout le pays.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG