Liens d'accessibilité

L'ONU demande à Israël de revenir sur sa confiscation de terres en Cisjordanie


Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon à Genève, Suisse, le 29 Février 2016. (REUTERS/Denis Balibouse - RTS8KP3)

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon à Genève, Suisse, le 29 Février 2016. (REUTERS/Denis Balibouse - RTS8KP3)

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a demandé à Israël de revenir sur sa décision de confisquer des hectares de terres dans la vallée du Jourdain.

Selon son porte-parole Stephane Dujarric, M. Ban estime que cette décision constitue "un obstacle à la solution à deux Etats" préconisée pour résoudre le conflit israélo-palestinien.

"De telles initiatives semblent signaler une intensification de la colonisation et montrent qu'Israël continue de consolider son contrôle de la Cisjordanie", a déclaré M. Dujarric.

Il a réaffirmé que "la colonisation est illégale au regard des lois internationales". M. Ban, a-t-il ajouté, "exhorte le gouvernement israélien à stopper de telles actions et à revenir sur cette décision dans l'intérêt d'une paix juste et complète".

Israël a confirmé mardi avoir pris possession de 234 hectares de terres dans la vallée du Jourdain en Cisjordanie, un territoire palestinien occupé.

Cette prise de possession est la plus importante depuis des années dans la stratégique vallée du Jourdain, qui marque la frontière avec la Jordanie à l'est de la Cisjordanie, selon l'organisation anti colonisation La Paix maintenant.

Les autorités israéliennes n'ont pas dit pourquoi elles avaient pris possession de ces terres.

Par le passé, Israël a justifié de telles appropriations en invoquant une législation permettant de récupérer des terres palestiniennes en jachère depuis trop longtemps.

Avec AFP.

XS
SM
MD
LG