Liens d'accessibilité

L'ONU appelle à la mobilisation pour lutter contre l'insécurité alimentaire au Sahel


La malnutrition au Tchad

La malnutrition au Tchad

L'insécurité alimentaire au Sahel menace les populations. L'Onu et ses partenaires tire la sonnette d'alarme pour couvrir le déficit de 100 millions de dollars qui nécessaire a la lutte contre la faim dans la région.

L'ONU a lancé un appel d'urgence vendredi à la communauté internationale de donateurs à renouveler son engagement de lutte contre la faim et l'insécurité alimentaire au Sahel.

Dans une déclaration conjointe de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Coordonnateur humanitaire régional des Nations Unies pour le Sahel, Robert Piper, les organisations ont indiqué que les conflits incessants et les sècheresses accroissent l'insécurité alimentaire dans la région.

La Fao avait lancé un appel aux dons de 116 millions de dollars pour plus de 7,5 millions de personnes vulnérables au Sahel. Seulement 16 millions de dollars ont été récoltés.

Pour M.Piper, "le meilleur moyen de réduire les situations d'urgence de demain est d'aider les ménages à protéger leurs actifs aujourd'hui", et une aide d'urgence aux agriculteurs et aux éleveurs vulnérables doit être considérée comme une priorité absolue".

Plus de 20 millions de personnes restent concernées par l'insécurité alimentaire en 2014 malgré l'engagement des gouvernements et des partenaires au Sahel. La situation reste préoccupante en raison de la période de soudure en cours et l'épuisement des stocks vivriers.

Et la saison des pluies irrégulière et des précipitations inférieures à la normale n’arrangent rien.

Plusieurs pays sont touchés dont le Nigéria, le Togo, le Bénin, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad.

L'appel de fonds de 116 millions de dollars pour le Sahel lancé par la FAO s'inscrit dans le cadre d'un appel global de 2,2 milliards de dollars lancé par les équipes humanitaires dans la région.

XS
SM
MD
LG